EN

Votre véhicule fait-il l’objet d’un rappel?

Environ un véhicule sur six circulant sur les routes canadiennes est visé par un rappel. En 2015 seulement, cinq millions de véhicules ont été rappelés pour des motifs de sécurité conformément à la Loi sur la sécurité automobile du Canada.

Vérifiez si votre véhicule fait l’objet d’un rappel dans la Banque de données des rappels de sécurité automobile. Vous aurez besoin de sa marque, de son modèle et de son année. Votre concessionnaire peut aussi vérifier si des réparations liées à un rappel sont nécessaires et fixer un rendez-vous pour les effectuer.

Les défauts sont de nature variée; allant, en 2016, de la défaillance des essuie-glaces à la rupture de l’essieu arrière, en passant par la projection de fragments de métal à travers les coussins gonflables. Bien que certains rappels puissent sembler mineurs comparativement à ceux qui touchent un défaut augmentant le risque de blessure ou de collision, il faut savoir que tous les rappels sont diffusés pour assurer votre sécurité et celle de vos passagers et des autres conducteurs.

C’est pour cette raison, entre autres, qu’il est important de vérifier si un véhicule fait l’objet d’un rappel de sécurité avant d’en faire l’acquisition. À l’heure actuelle, aucune province n’exige la réparation d’un véhicule visé par un rappel avant son immatriculation. De plus, les rappels ne font pas partie des vérifications mécaniques.