EN

Huit conseils sur le nettoyage extérieur au printemps : réparation des dommages et économies d’énergie

Nos maisons font face à des conditions extrêmes durant l’hiver. L’entretien de l’extérieur est avantageux à long terme; les petites réparations d’aujourd’hui contribuent à éviter les problèmes plus importants et plus coûteux de demain.

Les mesures qui suivent vous aideront à vérifier que votre maison n’a pas subi de dommages importants et à la maintenir écoénergétique tout au long de l’année.

Tout entretien ou toute réparation qui nécessite d’aller sur le toit, ou tout travail que vous n’êtes pas à l’aise de faire vous-même, devrait être effectué par un professionnel.

  1. Inspectez les bardeaux. C’est votre première ligne de défense contre les intempéries. Que vous soyez au sol ou sur une échelle, recherchez les signes de dommages, comme des bardeaux manquants, soulevés ou gauchis, et d’autres irrégularités. S’il y a des problèmes, demandez à un couvreur qualifié de faire une inspection et d’effectuer les réparations nécessaires.
  2. Dégagez vos gouttières et tuyaux de descente pluviale. La glace et la neige peuvent causer des dommages et nuire à l’écoulement de l’eau. Si de l’eau s’écoule vers votre fondation ou s’accumule sur votre toit, elle peut s’infiltrer et endommager l’intérieur de votre maison. Suivez nos autres conseils pour réduire les risques d’inondation autour de votre maison durant la saison la plus humide de l’année.
  3. Inspectez la cheminée. Cherchez les signes de dommages au sommet de la cheminée. En général, il y a une mitre de cheminée et une grille et/ou un chapeau pare-pluie. Si vous êtes à l’aise d’aller sur le toit, inspectez le caoutchouc qui imperméabilise les bords, là où la cheminée rejoint le toit, aussi connu sous le nom de solin, pour déceler les trous, plis ou fissures qui pourraient laisser l’eau s’infiltrer.
  4. Nettoyez et entretenez votre système de climatisation. Coupez l’alimentation électrique de l’unité extérieure, nettoyez la grille/cage et le ventilateur et enlevez les débris. Râtelez autour de l’unité et coupez les branches pour permettre une bonne circulation de l’air. À l’intérieur de la maison, n’oubliez pas de changer régulièrement le filtre à air de votre chaudière.
  5. Nettoyez le revêtement. Les laveuses à pression sont idéales pour nettoyer l’extérieur de votre maison. Si vous n’en possédez pas, vérifiez si une entreprise près de chez vous peut vous en louer une. Si vous avez un revêtement en bois, vérifiez l’état de la peinture pour déceler les cloques ou les fissures, puis repeignez les endroits problématiques pour prévenir la pourriture.
  6. Inspectez les terrasses et les patios. Les terrasses en bois, y compris les garde-corps et les escaliers, doivent être teintes tous les deux ou trois ans afin de les protéger des intempéries. Assurez-vous d’inspecter les poteaux de terrasse là où ils entrent en contact avec le sol pour déceler les signes de pourriture.
  7. Examinez le calfeutrement extérieur. Examinez de plus près le calfeutrement autour de vos portes, fenêtres et évents. Le calfeutrement détérioré devrait être gratté et remplacé pour réduire l’utilisation de la climatisation.
  8. Examinez le terrain. Les zones basses de votre terrain devraient être recouvertes de terreau supplémentaire pour empêcher l’accumulation d’eau de surface et de pluie. Vous devriez aussi tailler vos buissons et arbres au besoin.

Qu’en est-il de l’intérieur de ma maison, de ma copropriété ou de mon appartement?

Un grand ménage du printemps, ciblant particulièrement les endroits souvent négligés, peut réduire l’encombrement, améliorer votre santé et, si vous vivez dans une propriété locative, protéger votre dépôt de garantie :

  • Époussetez vos étagères, évents, appareils électriques et les endroits difficiles d’accès, comme les pales du ventilateur, les plinthes et les moulures couronnées.
  • Passez l’aspirateur et nettoyez vos planchers, tapis et divans.
  • Lavez vos fenêtres (à l’intérieur et à l’extérieur, là où c’est possible), stores et rideaux. N’oubliez pas de vérifier également les moustiquaires et les rebords des fenêtres.
  • Nettoyez la saleté accumulée entre les carreaux de la cuisine et de la salle de bain.
  • Remplacez les piles de vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone.